Antoine Berland

" Ouate Watt "

C’est en faisant la découverte de l’instrument le plus discret du monde et le moins sonore de l’univers – le clavicorde – qu’Antoine Berland explore l’infiniment petit. S’appuyant sur la simplicité de l’instrument, il écrit des petits mondes en soi, labyrinthiques et escarpés laissant apparaître mélodies et fragilité du son. Avec son invitée, il propose une nouvelle découverte de l’instrument qui permet de placer le public au cœur du timbre du clavicorde.

Antoine Berland : clavicorde et composition
Anne-Julie Rollet : acousmonium, spatialisation sonore

le même jour

Julien Desprez

INUI